Miam, un goûter ! La compote de pommes

Pour: 6 personnes

Temps: 20 minutes + cuisson: 25 minutes 

On se lave les mains, on retrousse les manches 😊. L'adulte demeure présent juste à côté de l'enfant (qui participe à 1 étape ou + selon son souhait et 1 aspect pédagogique parmi ceux proposés).

Les incroyables + de la cuisine pour les enfants

Cliquez sur le bouton pour + d'infos:

Joie, confiance en soi 😊, autonomie, créativité

 Temps de qualité et moment de partage + se sentir utile +  approche multisensorielle + joie des papilles, d'autant que l'on déguste ce que l'on a préparé + respect d'instructions mais créativité possible = c'est chouette!

Des propositions pour renforcer le positif:

- Choisir le bon moment (disponibilité).

- Observer 👀, encourager: "j'ai vu que tu as... (décrire)", "tu as eu l'air (concentré.e, passionné.e...)", "je remarque que.. (les pommes sont lavées, etc.)", "quels efforts tu as... pour...!", cf. développer la motivation indépendamment d'une approbation extérieure. Accepter les émotions agréables ou désagréables, ok, elles sont là, des règles justes permettant le respect de l'adulte et de l'enfant.

- Sécuriser, "d'abord je fais, ensuite toi" (montrer en expliquant, approche de type Montessori) puis laisser faire (en restant à côté): les enfants se sentiront fiers ou fières, et cela favorise la persévérance.

 - Quand on apprend, on teste donc c'est souvent im-par-fait 😊, cela fait partie du processus, rester dans le positif au maximum, la chaleur humaine. Un bébé, au départ, ne sait pas dire des mots, commence par prononcer des sons, s'entraîne... jusqu'à parler 😊. Un ingrédient tombé? Pas grave, car participation pour réparer un test non concluant. "Récemment, j'ai... car on apprend tout au long de sa vie".

Protection de la planète

De manière très concrète, les enfants créent une préparation essentielle en utilisant des éléments de la nature: waouh (et l'humanité fait partie de la nature)! L'origine des aliments peut être mentionnée.

Si possible, privilégiez des aliments locaux, de saison, expliquez ces choix (local = pas très loin de chez soi + de saison = moins de transport donc moins de CO2, gaz polluant) et bio (= sans engrais ni pesticide chimiques).

Regardez les arbres fruitiers, des plantations si vous le pouvez (jardins, balades, potagers).

Lecture et écriture

Malaxer, écraser, éplucher, presser, nettoyer, essorer... constituent d'excellentes préparations/entraînement à l'écriture (donc à la lecture), vraiment! (approche de type Montessori). Cela muscle, entraîne à des gestes précis, favorise la persévérance.) De plus, le vocabulaire de la cuisine est chouette (richesse du langage).

Chez les plus jeunes

Si vous montrez des lettres avec de la farine, tracez des majuscules (approche type Montessori, sur un temps court au début) en prononçant le nom des lettres, et surtout le son produit par une lettre (son "mmmm" (et non "me"), son "ssss" (et non "se"). Puis inviter l'enfant à vous imiter (son si pas encore jouable de tracer). Possibilité de le faire aussi à la plage ou avec un bout de bois dans la nature.

Une fois que les lettres les plus courantes seront ok, écrire sur papier brouillon des mots brefs qui s'écrivent "comme ils se prononcent" (ex.: MIAM, BIO). Au tout début pour l'enfant, le principe selon lequel le son "M" à côté du son  "I", ça fait le son "MI", n'est pas là, cela viendra en son temps! 

Chez les enfants qui lisent et écrivent, ou commencent à le faire

Sous le regard chaleureux d'un.e adulte, lire la recette (en partie, quelques mots seulement pour débutant.e.s, quitte à écrire deux ou trois mots sur un papier).

Courses : parfois une occasion de lire les étiquettes.

Maths

Chez les plus jeunes

De manière concrète, en manipulant, petit à petit, sur un temps court.

- Les dizaines

10 grammes = 1 dizaine de grammes (c'est pour cela que le chiffre 10 commence par 1)

12 grammes  = 1 dizaine de grammes + 2 grammes (c'est pour cela qu'on l'écrit 12, par exemple 12 fraises (ou bouts de fruits) = 10 fraises + 2 fraises = 1 dizaine de fraises + 2 fraises, 10 fraises, c'est 1 dizaine de fraises)

20 unités = 2 dizaines, 20 fraises, c'est 2 dizaines de fraises (faire deux petits tas de 10 fraises, 10 fraises = 1 dizaine, écrire 10), le chiffre 20 commence par 2.

- 100 = 10 dizaines

De la même manière : 100 objets = 1 centaine d'objets, donc le chiffre 100 commence par 1, 100 grammes, c'est 1 centaine de grammes.

Pour appréhender la notion de centaine, tas de 10, top de tester la lessive au lierre (dès 5 ans), utiliser dans la nature des feuilles tombées, des cailloux ou coquillages, en intérieur 1 feuille à carreaux et un stylo de couleur (carré de 10 carreaux, 1 point coloré ds chaque carreau).

Ajouter ou retirer des fruits ou bouts de fruits en manipulant = additionner, soustraire...

Chez les plus âgé.e.s

Grâce à la manipulation, mémoriser/ancrer les acquis et aborder des nouveautés.

Combien de fruits/morceaux d'un aliment au total, nous sommes 4 par exemple, combien de fruits par personne? On fait 4 petits tas, essaie de mettre le même nombre, à peu près! (quitte à manger un ou deux petits bouts!) Ah voilà, c'est ça ! Partager en quantité égales = diviser. Si 2 enfants font la recette, ils peuvent par exemple mettre chacun la moitié de la quantité mentionnée!  Valoriser l'apprentissage si un.e enfant ne sait pas le faire. Pour les grammes, une feuille avec des petits carreaux, une centaine = un carré de 10 de chaque côté: on peut le découper pour faire des parts égales, car diviser = partager des quantités égales! (inverse de multiplier)

Multiplier = mettre le même nombre de fraises ensemble = multiplier, additionner (ajouter) en cas d'invité.e.s, notions de poids, conversion g/kg (1000 grammes = 1 millier de grammes = 1 kilo), litre, centilitres (1 litre = 1 centaine de cl= 100 cl)...

- Courses : parfois une occasion de lire les étiquettes (prix, dont au kilo pour comparer, poids), vous pouvez les missionner d'un petit budget à respecter pour un repas).

- Une recette suit un ordre précis, c'est un peu comme ce qu'on appelle un algorithme. L'ordinateur, la tablette, le smartphone fonctionnent grâce à des algorithmes, qui disent exactement à l'appareil ce qu'il doit faire, dans quel ordre, de manière ordonnée. C'est très utile, et le respect de règles justes, c'est important pour apprendre. Mais nous nous ne sommes pas non plus comme des robots, nous sommes plus forts en créativité, en imagination!

- Formes (géométrie): certaines recettes se prêtent très bien à l'observation et la création de figures, c'est beau (cercles ou spirales d'une tarte aux pommes, par exemple).

L'effet WAAAAAOUH!

- Des mélanges, des réactions... l'objectif n'est pas de rentrer dans les détails, sauf si l'enfant en souhaitait davantage. La cuisine relève naturellement de la manipulation et l'expérience.

- Elle permet une approche de différents états de la matière, de l'eau par exemple, cf. aussi le beurre ou le chocolat, les pâtes à crêpes, tartes...

Cela permet de voir la "magie" dans le quotidien, ce qui est par ailleurs trrrrrès précieux en termes de confiance en soi... D'autant que cela favorise l'observation, de fabuleux questionnements, la merveilleuse curiosité... Waaaaouh! 😉

Justice et coopération

Projet d'équipe et de coopération, yeah!

Une personne ayant une énorme part de gâteau, tandis que les autres en auraient une minuscule, malgré leur souhait? Inconcevable! Ce serait injuste! Qui décide des mets cuisinés?

Garçon ou fille...? Égalité des droits et responsabilités, cela profite à tous et à toutes! 😊 Et malgré la belle diversité des goûts, nous apprenons tous et toutes par divers sens (visuel, auditif, expérience, toucher...) pas les garçons ceci, les filles cela. De plus, la curiosité des les enfants apparaît très importante, elles ou ils ont "plusieurs cordes à leur arc" 😉

Comment faire la recette avec une sœur et/ou un frère, des copains et copines par exemple? On se met d'accord sur une répartition des tâches ? On fait moitié/moitié si on est 2?

Ingrédients

•  Pour les plus âgé.e.s éventuellement, peser vos 🍏. 5 pommes (selon les variétés) = env. 500 grammes de 🍏 = env. 5 centaines de g. de pommes, 9 à 11 🍏 = 1000 g. de pommes = 1 millier de g. de pommes = 1 kilo de 🍏.

• Un peu d’eau (15 cl, super de voir les quantités dans un verre doseur, sinon 1 petit verre à moutarde).

• Un peu de cannelle ou autre épice à choisir avec l’enfant (les sentir une à une)

Comment fait-on?

1. Laver, éplucher (adulte ou enfant à partir de 8-9 ans avec épluche-légumes) et couper les pommes en gros dés, l’adulte prépare les quartiers.

Ages pour laver, éplucher, couper les pommes🍏

Montrer la manière de procéder ("d'abord c'est moi qui fais, ensuite c'est toi")

- Dès 4 ans: ok de laver les pommes, placer les épluchures dans des bocaux pour compost ou à la poubelle, nettoyer et essuyer une table ou un plan de travail, en essorant l'éponge (= beaucoup d'attention et d'organisation chez les plus jeunes)

- L'adulte épluche les pommes

- Commencer à couper les pommes quand les quartiers sont prêts:

  • A partir de 4 ans: avec un coupe-légume à la lame ondulée, pratique et sécurisant, le + pratique même pour les adultes ou avec un couteau à bout rond, pas tranchant, type couteau à beurre. Présenter comment placer son couteau, positionner les doigts et les mains.
  • A partir de 7 ans environ, un couteau plus tranchant peut être utilisé avec un protège-doigt pour commencer.

2. Mettre les morceaux et l’eau dans une casserole, cuire à feu doux, remuer de temps en temps, sentez l’odeur des pommes 🙂

3. Retirer du feu et écraser ou mixez les pommes.

Les épluchures de 🍏 peuvent être déposées dans un bac dédié au marché ou compostées.

🙈 😎 L'effet WAAAAAOUH BEURK ou les pouvoirs du minuscule

2 épluchures. De quelle couleur est le côté qui n’est pas la peau (la chair de l'épluchure ?): "Nous allons attendre une heure, et puis quand nous reviendrons, nous regarderons si quelque chose a changé. » (Prenez une photo au cas où).

1 heure plus tard: "Observes-tu des changements ?" puis "voilà, tu as remarqué, c’est devenu un peu marron!"

Que s'est-il passé? Si vous ne le savez pas, dites-le 🙂 Quel bel exemple, un.e adulte qui apprend, et nom d'une épluchure, l'on a le droit de ne pas savoir!

La pomme a une sorte de peau, qui la protège de l’oxygène, une minuscule molécule présente partout dans l’air indispensable pour respirer, donc pour vivre! Donc, la peau protège la pomme de l’oxygène. Si on retire la peau, une réaction chimique se produit, la chair  brunit, on dit qu’elle s’oxyde.

😎 L'effet WAAAAAOUH de l'eau invisible 👻 2!

Et maintenant, nous allons nous apercevoir d’un phénomène tout à fait ex-tra-or-di-nai-re! Et pour cela, nous faire quelque chose de trèèès simple en apparence, nous allons nettoyer le plan de travail où nous avons cuisiné. Pour une fois, nous n’allons pas essuyer la table après l’avoir nettoyée, on le fait d’habitude parce que ça peut laisser des traces pas très jolies, mais là, nous allons faire une fabuleuse expérience! »

L’enfant passe l’éponge.

Que voit-on sur la table après avoir passé l’éponge? (Laisser l’enfant répondre.) Il y a de petites traces d’eau.

Nous allons attendre 5-10 minutes, et sans rien toucher, lorsque nous reviendrons, quelque chose aura changé.

Est-ce que tu vois ce qui a changé ? (Laisser le temps de réponse pour toutes les questions, comparer avec la photographie pris si besoin.)

Voilà, on ne voit plus l’eau ! Mais, ce que tes yeux ne voient pas, est-ce pour autant que cela n’existe pas? Parfois oui. Les apparences, ou ce que l’on perçoit grâce à nos sens, à la vue par exemple, ne correspondent pas toujours à la réalité: on parle alors d’illusion.

Que s’est-il passé?

Est-ce que tu sais ce que tu respires ? C’est de l’air. On dit que l’air est un mélange de gaz. Est-ce que tu le vois ? Effectivement, on ne voit pas l’air, il est invisible. Et l’odeur de ce que tu as cuisiné tout à l’heure, est-ce que tu l’as vue ? Voilà, non plus, on ne l’a pas vue non plus, la plupart du temps, les gaz sont invisibles !

Eh bien là, c’est un petit peu pareil, l’eau, qui était liquide, s’est transformée. L’eau est toujours là, elle ne s’est pas perdue, elle n’est pas partie, elle s’est évaporée, elle s’est transformée en vapeur d’eau, en gaz, et la vapeur d’eau est invisible!

Dehors, avec les flaques d’eau lorsqu’il pleut, c’est pareil, au bout d’un moment, l’eau s’évapore! Et lorsqu’on lave du linge? Oui, c’est le même phénomène ! Les nuages existent grâce à l’évaporation de l’eau des mers, des océans, des forêts, chauffée par le soleil…

Remercier l'enfant pour sa participation, ou les enfants pour leur participation (par exemple: "merci d'avoir..." "C'est chouette d'avoir...", "Super!", "Comment te sens-tu?" "J'ai vu que tu as/vous avez..." "tu as (décrire l'action)...", "on a fait ensemble...") et... miam!